Avant l'achat :

L'achat d'une ou de plusieurs de ces petites boules de poils, avec cet air malicieux et fripon ne doit pas se faire à la légère. il faut vous poser certaines questions :

- Le cochon d’inde peut vivre 8 à 10 ans. Il faudra ainsi s’en occuper consciencieusement pendant toutes ses années. Êtes-vous prêt à vous occuper tous les jours de leur nourriture, de leurs soins, et de leur besoin d’affection (veiller discrètement au bien être du cobaye que vous offrez à vos enfants) ?

- Il a besoin d'une cage spacieuse, toujours propre et remplie de nourriture fraîche.

- Êtes-vous prêt à changer la cage environ 2 fois par semaine, en sachant qu’il vous faudra environ 20 minutes pour la nettoyer ?

- Êtes-vous prêt à emmener un cochon d'inde malade au vétérinaire dès que cela est nécessaire et par conséquent à payer la visite ? Assurerez-vous les éventuels soins de convalescence du cobaye ?

- Lorsque vous partez en vacances (absence de plus d'une journée), qui s’occupera de votre cobaye (pensez à appeler vos proches voir si ceux-ci peuvent en assurer la garde) ?

- Lors des sorties en appartement, inévitables pour son bien être, le cobaye peut occasionner certains désagréments (urine, excrétions, tapis et moquette rongées). Donc ne pas le laisser sans surveillance et repasser derrière pour nettoyer/réparer les dégâts !

- Si vous possédez déjà un chien ou un chat, cela risque de poser de gros problèmes de cohabitation. Il va falloir mettre la cage dans un endroit inaccessible de vos autres compagnons ...

- Et pour finir, Assurez vous avant l’achat qu’aucun membre de votre famille n’est allergique (foin, poil ...).

Vous êtes toujours là ?? Alors on continue !


- Le sexe, il y a des avantages et des inconvénients pour chacun des deux sexes :

LA FEMELLE :

Plus exploratrice, vive, et plus curieuse (elle restera moins naturellement dans les bras d'un enfant),
Naturellement fortement exposée au risque de tomber enceinte en la présence d'un mâle,
En cas de gestation, elle est sujette aux risques inhérents à la gestation (fausses couches, maladies, carences...),
Peut-être gravide à l'achat,
Plus intelligente.

LE MALE :

Il est plus calme, plus doux et plus affectueux qu'une femelle (plus "patapouf" et donc mieux adapté aux enfants en bas âge),
Plus gros, gras à l'age adulte,
Plus lourd et plus fort.

- Dans votre décision, il faudra envisager aussi la question du nombre. Le cobaye est un animal plutôt grégaire, qui supporte mal la solitude. Sans en faire une excuse pour moins s’en occuper, je pense qu’il est préférable d’en avoir plusieurs (2 est une bonne solution).

- Vous pouvez avoir sans problèmes plusieurs femelles, simplement la dominante définira les règles de la vie en communauté.

- Les mâles ont tendance à se battre entre eux et vivent séparément dans les élevages: Risques de conflits hiérarchiques s'ils ne sont pas de la même portée ou du même age (s'ils sont mis très jeunes ensemble, il y aura moins de problèmes). S'il n'ont pas connu de femelles, cela risque aussi de causer des problèmes de cohabitation. Attention, un cobaye peut très bien s'entendre avec d'autres cochons d'Inde tant qu'il est jeune (moins de 6 mois), mais une fois adulte deux mâles peuvent s'entre tuer.

- Si vous prenez un couple, pensez à prévoir l’avenir des petits qui finiront par arriver. Pensez également qu’il faudra tôt ou tard, si vous ne voulez pas de petits, castrer le mâle (ce qui est fortement déconseillé, dans la mesure ou environ 50% des sujets ne survivent pas à l'anesthésie) car il est dangereux de faire reproduire une femelle au delà de ses deux ans.

L'achat :

Le Lieu :

Une animalerie (ou le rayon animalerie de certaines grandes surfaces) : C'est le moyen le plus simple pour acquérir votre compagnon. Les animaux y sont souvent jeunes, voir trop jeunes mais surtout les races y sont peu représentées. Effectivement on trouvera surtout des cobayes UPL à la morphologie loin des critères de l'ANEC et des couleurs rarement sublimes.

Un club de passionnés : Peu nombreux. Les conseils des membres sont souvent des expériences vécues donc très utiles.

Un particulier : Petites annonces dans les journaux locaux dans des magasins ou sur le net, connaissances personnelles. Ce sont souvent des dons d'animaux que leurs propriétaires ne peuvent garder.

La S.P.A. : Les cobayes sont souvent de vieux cobayes abandonnés par leur propriétaire. On peut trouver aussi des jeunes dont les maîtres ne peuvent assurer l'élevage.

Un éleveur : De plus en plus nombreux a vendre aux particuliers. On peut souvent voir les parents du cochon d'inde, mais c'est surtout là qu'on trouve les beaux spécimens de race et à des prix moins élevés qu'en animalerie. Il existe des élevages amateurs, semi-professionnels et labellisés.

La Choix du Cobaye :

le plus important est d’acquérir un animal en bonne santé.
Regardez la cage et cherchez d’éventuels signes de diarrhée. Le cobaye doit avoir les "fesses" propres.
Son bout de nez et le tour de ses yeux ne doivent pas couler et vous ne voyez pas de croûtes. Observez-le un instant et regardez s’il n’éternue pas.

Le pelage doit être doux et soyeux, sans croûte ni de dépilation (signes de maladie ou de vieillesse).

Le cobaye est naturellement peureux alors ne vous attendez pas à ce qu’il vienne spontanément vers vous. Par contre il doit être gai, vif, discuter avec ses semblables, et s’il prend la fuite lorsque l’animalier essaie de l’attraper, c’est qu’il est probablement en bonne santé, par contre méfiez-vous d'un animal anormalement assis dans un coin.

Préférez un animal jeune, âgé de 5 à 6 semaines, une femelle de plus de deux mois risque de porter des petits.

N'hésitez pas également de demander au vendeur de vous montrer les dents du cobaye, des dents mal placées entraînent des problèmes. Et aussi demandez-lui un peu de litière pour faciliter son adaptation.

Les accessoires :

La cage :

- La cage est l'élément primordial lors de l'achat d'un cochon d'inde. Elle sera son habitat principal. Il ne faut donc pas la négliger.

Pour un seul animal, une cage de 80x45 (x40) (fond plastique de 10-15cm de haut, barreaux espacés amovibles, ouvertures latérales et au sommet) peut devenir un environnement très confortable. Il faut prévoir que le cochon d'inde devra se retourner une fois adulte. La cage peut être découverte, car le cobaye s'il a suffisamment de foin ne sautera pas.

- Une mangeoire (ou râtelier) solidement fixée permettra de lui laisser du foin et des légumes verts à volonté sans que celui-ci ne soit souillé.

- Une gamelle en porcelaine ou terre cuite (lourde, difficilement renversable et qu'il ne pourra ronger) vous servira pour la distribution quotidienne de ses granulés. Mais si vous la prenez trop grande par rapport à lui, il risque de se coucher dedans (et d’y faire ses besoins)!

- Il faut un distributeur automatique à bille d'eau (pipette ou biberon, bouteille en plastique avec pipette en métal et billes). Celui-ci s’accroche à la cage et permet de garder une eau toujours propre. Le cobaye viendra "téter" l'embout pour boire, mais votre compagnon ne sait peut-être pas encore boire au biberon. Alors tant que vous ne l'aurez pas vu y boire, il serait préférable de lui proposer une gamelle d'eau. Il doit pouvoir boire et manger en permanance.

- Une pierre à ronger à base de sel minéraux, celle-ci leur permet d’user leurs dents car les cobayes ont les dents qui poussent très vite et, s’ils ne les usent pas, ils risquent d'avoir des problèmes bucco-dentaires et ne plus manger. Le sel contenu dans la pierre leur apporte des sels minéraux et permet au cobaye d'user, de tailler aussi ses griffes.

- Pain dur exempt de moisissures, il lui servira à limer ses dents qui poussent tout au long de sa vie de rongeur.

- Une pierre rugueuse, pour faire ses griffes.

- Une grosse boule de foin, car le cobaye aime se cacher, surtout quand il est dépaysé, elle lui servira de refuge et il la grignotera tout au long de la journée. Il est inutile de lui installer une cachette ou un nichoir qui le rendent peureux (il s'y cachera au fond et ne sortira que quand la voie est libre, ce n'est donc pas le meilleur moyen d'apprivoiser votre compagnon).

- La litière idéale est celle qui absorbera le mieux les odeurs en même temps que l’urine. Préférez les copeaux de bois non parfumés ou les litières végétales, faciles à nettoyer. Évitez tout ce qui peut moisir facilement, comme la paille qui peut en plus véhiculer des acariens et autres petits insectes, ainsi que les litières minérales pour chat. Il convient de la changer 1 à 2 fois par semaine.

- Pour les cobayes à poils longs (shelty , péruviens...), les copeaux risquent de vous donner du fil à retordre pour les peigner.

Emplacement :

- Pièce claire, ou on entends ni télévision, ni radio (il a un ouïe plus fine que celle de l'homme) et où si possible on ne fume pas, les caves sombres et humides sont une torture pour lui.

- La cage doit être placée dans un endroit exempt de tout courant d’air, ceux-ci pouvant déclencher une pneumonie dès une exposition de 5 minutes et décéder dans les trois jours; à moins de préférer une cage en plexiglas. La pièce devra être maintenue à une température optimale de 18-23°C. Mettez la cage dans une pièce où votre animal verra souvent du monde et de préférence en hauteur, sur une table. Cela favorise considérablement les contacts. Il faut éviter la proximité directe avec une baie vitrée (ou voiture en plein soleil) car la température monte très vite et il risque de mourir d’un coup de chaleur (si vous ne pouvez rien contre, vaporisez de l'eau à votre cobaye à l'aide d'un vaporisateur exempt de produits nocifs).

- Il vous faudra peut-être acheter une seconde cage, éventuellement de taille plus réduite. Elle servira comme cage de transport (pour aller, par exemple, chez le vétérinaire), celle-ci sera mise dans un carton percé pour éviter courants d'air et stress et remplie de foin. Cette cage deviendra quasiment indispensable dans le cas de mise en quarantaine, notamment en cas de maladie contagieuse, de cage de repos pour la mère et ses petits ou pour les futurs achats de cobayes.

Produits d'entretien :

- Vous pouvez acheter des sprays anti-parasitaires, désinfectants et du vinaigre blanc. Ils garantissent un nettoyage impeccable et une hygiène irréprochable de la cage et de vos animaux.



Si vous n'êtes pas arrivé sur le site par la page principale (http://www.cobayes.newocx.com) cliquez ici.