Comment se déroule une exposition (Par Patrice Morgallet)

Beaucoup de personnes me demandent par téléphone, mails, courrier, comment se déroule une exposition de cobayes de concours, je vais donc essayer d'y répondre.

En France, les expositions de Cobayes de concours sont organisées généralement dans le cadre d'expositions avicoles. Une exposition avicole présente des animaux de basse-cour, volailles, palmipèdes, oiseaux de parc, pigeons, lapins, cobayes, à l'exclusion des gros animaux (bovins, caprins, ovins).
C'est une activité très vivante, il y a plusieurs expositions chaque semaine en France de fin septembre à début mai (période pendant laquelle le pelage, le plumage des animaux sont en bon état, après c'est la mue, la ponte, les animaux ne sont plus en état).
Pour avoir la liste des expositions voir la presse spécialisée (La Revue Avicole par exemple) ou le site internet de la SCAF (Société Centrale d'Aviculture de France).
Site internet : http://perso.wanadoo.fr/volaillepoultry.

Les expositions poursuivent plusieurs buts :
· Donner l'occasion à des éleveurs de se réunir et de confronter leurs animaux en s'appuyant sur un standard de race.
· Présenter au public averti et non averti des animaux souvent surprenants, correspondant à des vieilles races régionales en voie d'extinction, ou au contraire de toutes nouvelles variétés.
· Vendre et échanger des spécimens.
· Participer à des colloques sur l'aviculture.
· Et bien sûr faire la fête !

Quelques mois avant la date choisie, les éleveurs connus, reçoivent le règlement de l'exposition, ils remplissent un formulaire d'inscription et envoient ce formulaire et le montant des inscriptions à l'organisation.
L'organisation clôture les inscriptions et envoie à l'exposant la liste des animaux retenus et les numéros des cages d'exposition attribuées.
En général le jeudi, l'éleveur amène ou fait amener ses animaux à l'exposition, certains font plusieurs centaines de kilomètres, il souscrit alors aux pesées pour les animaux pour lesquels c'est nécessaire, remplit les formalités vétérinaires et fait encager ses animaux par l'organisation.
Le vendredi, les animaux sont jugés par des juges spécialisés, il leur a fallu environ trois ans de pratique et d'études pour pouvoir exercer. Ils sont spécialisés, c'es à dire qu'un juge volaille ne juge que les volailles, un juge lapin ne juge que les lapins, un juge cobaye ne juge que les cobayes. Ces personnes sont bénévoles, non rémunérées, elles ne touchent que des indemnités couvrant leur hébergement et leur déplacement, ce pose est en principe couvert par le montant des engagements. Les juges en principe se limitent à 60 voire 80 animaux.
Pour les cobayes, on considère qu'un juge lapin possède les compétences nécessaires s'il y a moins de vingt cobayes exposés, au delà de ce nombre, il faut un juge spécialisé cobaye, il y en a 6 aujourd'hui en France, dont 4 actifs.
Le jugement se fait à huis clos hors public et hors éleveurs, sauf autorisation particulière.
Les juges notent les animaux en fonction des caractéristiques du standard et attribuent des prix (Prix d'Honneur, 1er Prix, 2ème Prix, 3ème Prix, Passable, Disqualifié) en fonction de la valeur de l'animal. Les juges sont parfois aidé d'un secrétaire.
Les notes sont ensuite collationnées et on attribue alors les Grands Prix d'Honneur, Prix d'élevage, Prix d'exposition pour récompenser les catégories. Le palmarès est alors distribué avec le catalogue de l'exposition.
L'exposition ouvre au public le samedi et le dimanche.
Les animaux repartent le dimanche soir.

Le jugement des cobayes :

Chaque cobaye doit être identifié (pastille) et pesé avant le jugement. Il doit être pré inscrit dans une catégorie, une erreur d'inscription peut être éliminatoire.
Chaque variété de cobaye dispose d'une fiche de jugement type, les caractéristiques recherchées sur un agouti n'ont rien à voir avec celles recherchées pour un péruvien. Cette fiche de jugement reste affichée sur la cage pendant toute l'exposition pour attester de la valeur de l'animal.
Les fiches donnent les points positifs et les points négatifs dans le cadre d'une notation sur 100 points.
En France, nous mettons un cobaye par cage, pas de couple, de trio.
Le juge sort chaque animal de sa cage, l'observe, le manipule et le note, il est ensuite remis dans sa cage.

Expliqué comme cela, c'est simple, cependant il existe tout un tas de petits détails d'organisation qui font qu'organiser une exposition avicole est une entreprise longue, et prenante.


Si vous n'êtes pas arrivé sur le site par la page principale (http://www.cobayes.newocx.com) cliquez ici.